Snooker

Le snooker est une variante du billard. Il se joue à deux ou en équipe de deux
sur une grande table (la surface de jeu mesure 3,57 m sur 1,78 m) avec une «
bille de choc » (la bille blanche) et des « billes objets » (15 rouges et six
couleurs : une jaune, une verte, une marron, une bleue, une rose et une noire,
dans l’ordre croissant de leur valeur).

Seule la bille blanche peut être directement frappée par le joueur à l'aide
d'une queue, sorte de long bâton légèrement conique. Le but du jeu est de
marquer des points avec les billes rouges et colorées en les propulsant, à
l’aide de la bille blanche, dans les six poches disposées autour de la table
aux quatre coins et au milieu des longs côtés, ou en provoquant des fautes de
jeu chez l’adversaire. Le vainqueur est le joueur ou l’équipe qui a obtenu
le plus de points à la fin de la partie.

Source

Qui au hasard a l'activité Snooker dans son profil sur Coacto ?

villardien yobillard eiffel chewbi51 zigzag smallexis

Les rejoindre sur Coacto

retour à la catégorie Précision



A savoir ...

Vers la fin du XIXe siècle, le billard qui remonte au XVe siècle, était
populaire parmi les officiers britanniques stationnés en Inde. Celui-ci connut
de nombreuses variantes. Selon l'histoire la plus communément admise, en 1875
le colonel Sir Neville Chamberlain — homonyme du futur Premier ministre —
avait suggéré au mess des officiers  de Jubbulpore d'ajouter des billes
colorées au billard traditionnel, qui comprenait 15 billes rouges et une noire.
Dans un premier temps furent rajoutées la bille jaune, verte et rose ; les
billes marron et bleue apparurent vers 1880.

Snooker étant le sobriquet attribué dans l'armée à une recrue d'un an, il
fut utilisé pour les nouveaux adeptes de ce jeu et s'étendit au jeu lui-même.
Le champion britannique de billard John Roberts voyagea en Inde en 1885 où il
rencontra Chamberlain qui lui expliqua le nouveau jeu. Roberts l'introduisit par
la suite au Royaume-Uni.