Géocaching

Le géocaching (ou geocaching) est un loisir qui consiste à utiliser la
technique du géopositionnement par satellite (GPS) pour rechercher ou
dissimuler un contenant (appelé « cache » ou « géocache ») dans divers
endroits à travers le monde. Une géocache typique est constituée d’un petit
contenant étanche et résistant comprenant un registre des visites et un ou
plusieurs « trésors », généralement des bibelots sans valeur. Plus de deux
millions de géocaches sont répertoriées dans 222 pays sur les différents
sites web communautaires dédiés à ce loisir.

Source

Qui au hasard a l'activité Géocaching dans son profil sur Coacto ?

Dalton Sofi Aqua

Les rejoindre sur Coacto

retour à la catégorie Plein air et nature



A savoir ...

Les participants enregistrent leur découverte sur un registre des visites
(généralement un petit carnet appelé logbook) à l'intérieur de la géocache
et/ou la partagent sur un site web communautaire dédié à ce loisir. Dans
certains cas, les coordonnées à découvrir ne sont pas des caches, mais des
marqueurs géographiques, comme ceux que diverses organisations gouvernementales
ou scientifiques utilisent pour marquer latitudes et longitudes.
Les géochercheurs sont invités à prendre un objet de la cache à condition
d'en laisser un en échange. Des petits jouets ou bibelots sans valeur
constituent généralement le contenu d'une géocache typique. Certains y
laissent aussi leur carte de visite, des pièces de monnaie ou billets
correspondant à une faible somme et autres souvenirs. Les denrées alimentaires
sont proscrites car pouvant attirer les animaux. Les objets laissés dans la
cache ne doivent pas être dangereux ni illégaux (pas de munitions ou de
canifs, par exemple). Une note explicative accompagne généralement la cache,
décrivant le géocaching aux non-initiés et les invitant à laisser la cache
en place et à participer à l'activité.
Les contenants typiques sont généralement des boîtes en plastique de type
Tupperware, des boîtes à munition, ou même simplement des petites boîtes
métalliques à bonbons ou des capsules de film négatif reconverties en «
microcaches ». Ces dernières sont les types de caches privilégiées pour le
géocaching urbain, qui nécessite un camouflage plus habile et à l'épreuve
des curieux que les caches en milieu rural.