Jet ski

Une motomarine, aussi nommée scooter des mers et moto aquatique, est un petit
véhicule de loisir nautique que l'on chevauche et qui est propulsé par un
hydrojet, lui-même actionné par un moteur à combustion. On compte deux types
de ce véhicule, soit la motomarine à bras où l'utilisateur se tient debout et
contrôle l'appareil avec un bras mobile verticalement muni de poignées de
contrôle, et la motomarine à selle qui comporte un siège et des guidons
similaires à ceux d'une motoneige ou d'une motocyclette. Dans le second cas, le
véhicule est en général pour un conducteur et un passager.

Source

Qui au hasard a l'activité Jet ski dans son profil sur Coacto ?

staky bynight95 ale17 jocadet rhum974 fabiancalvez1 Yocelyn Chuky patoche47 simbb

Les rejoindre sur Coacto

retour à la catégorie Nautique



A savoir ...

Il est difficile de dire quand la première embarcation ressemblant à une
motomarine, et non à une chaloupe, a été produite. En 1955, la Vincent
Motorcycle Company proposait déjà son Amanda Water Scooter, une embarcation
munie d'un siège et d'un guidon. Elle était propulsée par un moteur de 200
cm3 relié à une hélice, plutôt qu’à un hydrojet. Cependant, l’invention
officielle de la motomarine est communément attribuée à Clayton Jacobson II,
un avocat américain et avide amateur de motocyclette, qui rêvait de créer une
machine pour faire du ski nautique sans avoir l'obligation d'être tiré par un
bateau,.

Ses premières versions était construites d'aluminium et le guidon mobile
n'existait pas. En 1967, il fut engagé par le constructeur de motoneiges
Bombardier pour qui il créa en 1968 une motomarine assise, le Sea-Doo. Cette
motomarine avait une quille ronde et de petite largeur par rapport à sa
longueur, lui donnant l'aspect d'une tortue quand la quille était renversée
dans l'eau. Avec un moteur de seulement 18 chevaux-vapeur, sa quille peu
performante et certains problèmes de fiabilité mécanique, les ventes ne
décollèrent pas. Bombardier abandonna le projet en 1970 pour se concentrer sur
son marché principal, les motoneiges, et retourna les droits de l'invention à
Jacobson.

Jacobson fut alors approché par Kawasaki Heavy Industries (KHI). Il vendit les
droits d'usage de son brevet à la compagnie et y développa le JetSki en 1973,
la première motomarine de type « à bras ». La première série de JetSki
mesurait 2,08 par 0,61 mètres, pesait 100 kilogrammes et elle était
propulsées par un moteur de 398 cm³. La coque en fibre de verre était
disponible en 2 versions: le modèle WS-AA dont le fond était plat et le
modèle WS-AB, plus agressif, avec un fond en V. Environ 550 unités furent
fabriqués la première année dont les 2/3 était du modèle WS-AB. Ces
véhicules se vendaient 995,00 $US.

Après ce premier succès, Kawasaki et Jacobson entrèrent en dispute sur la
parenté de l'invention : la compagnie argumentait qu'elle n'avait pas eu besoin
de son brevet pour développer le véhicule. Suite à un procès en 1979,
Jacobson fut reconnu l'inventeur. En 1989 il intenta une autre action en cours
contre Kawasaki et deux de ses filiales aux États-Unis. Il alléguait alors que
la compagnie avait obtenu un brevet pour le Jet Ski au Japon en nommant deux de
ses employés comme les inventeurs. Il gagna contre la compagnie mère en
juillet 1991 et obtint du jury 7,5 millions $US pour dommages, plus 13,5 million
$US en compensations punitives. Cependant en appel, un juge ordonna un nouveau
procès. Finalement, en août 1992, les deux parties en arrivèrent à une
entente hors-cour dont le montant ne fut pas publié mais qui reconnaissait
Jacobson comme l'inventeur une fois pour toutes.