Stunt

Le stunt (terme anglais signifiant « cascade »), est une discipline dont le
but est d'enchaîner des figures (tricks) sur la roue arrière ou la roue avant,
principalement à moto.

Source

Qui au hasard a l'activité Stunt dans son profil sur Coacto ?

hairpriz Chupito sincronix jyp Twelc julienmb squaldevil avemaria Kiirow tuuwaqalalni

Les rejoindre sur Coacto

retour à la catégorie Extrême



A savoir ...

Ce type d'épreuves est apparu dans les années 1980 aux États-Unis puis s'est
diffusé en France après la prestation du finlandais Arto Niqvist lors des 24
Heures du Mans moto  de la même année. Techniquement, les motos de cette
époque ont un rapport poids/puissance permettant la pratique de figures telle
que le wheeling, qui consiste à faire une roue arrière. L'amélioration
technique autorisera progressivement la pratique d'autres figures
spectaculaires.

En 1980 toujours, le cascadeur français Patrick Borny réalise une prestation
de roue arrière pour l’émission Incroyable mais vrai !. Richard Almet,
pilote de moto français, fortement impressionné, popularise la discipline en
lançant son premier spectacle au circuit Carole l’année suivante, il sera le
détenteur du premier record de vitesse sur roue arrière. Il améliorera ce
record plusieurs fois par la suite ; en 1985 à 205 km/h puis en 1986 à 221
km/h. Il sera détrôné quelque temps plus tard par Laurent Aubujeau, premier
français à dépasser les 250 km/h en roue arrière.

Toujours non reconnu comme un sport en France bien qu'il existe des championnats
aux USA, le stunt est plutôt présenté en spectacles où des pilotes
chevronnés font des shows lors de salons auto ou moto ou de rassemblements. Si
aujourd’hui le stunt se détourne des records pour privilégier la
multiplication des figures, la notion de performance reste importante.

Les pratiquants se retrouvent sur des aires industrielles désaffectées ou des
parkings pour s'adonner à leur passion. Le manque de moyens et la faiblesse de
l’encadrement est encore à déplorer en France en ce qui concerne une
pratique qui reste tout de même relativement dangereuse. Les États-unis, en
avance tant au niveau des pratiquants qu’au niveau de l’encadrement, sont
l'un des premiers pays à s'être doté d'une fédération. Suite à cela, des
pistes adaptée furent créées, et l'opinion publique commence à reconnaitre
le caractère sportif et spectaculaire du stunt.

Aujourd'hui de nombreuses équipes se mettent en place de façon spontanée,
organisant des entraînements dans les grandes villes et éventuellement des
spectacles. Depuis quelques années déjà les « stunteurs » touchent les
médias internationaux par le biais d’émissions télévisées (sur la chaîne
AB Moteurs par exemple), de la distribution de DVD dans le monde entier et de
sites internet.