Nascar

La NASCAR, acronyme de National Association for Stock Car Auto Racing, est le
principal organisme qui régit les courses automobiles de stock-car aux
États-Unis d'Amérique. C'est la discipline de course automobile la plus
populaire aux États-Unis.

Source

retour à la catégorie Mécanique



A savoir ...

Les origines de la Nascar sont liées à la contrebande d'alcool aux États-Unis
du temps de la prohibition dans les années 1930. Afin d'échapper plus
facilement aux forces de police, les trafiquants modifiaient leurs automobiles
pour les rendre plus performantes. Rapidement, des courses sauvages entre
contrebandiers furent ainsi organisées. Les courses de stock-car
(littéralement « voiture de série » ou « voiture de production ») venaient
de naître.

Les épreuves de stock-car se popularisant, notamment dans les États ruraux du
sud des États-Unis, de nombreuses associations ont pris en charge
l'organisation de courses, désormais parfaitement licites. En 1948, Bill France
parvint à fédérer ces multiples associations sous une bannière unique : la
NASCAR. D'autres fédérations continuèrent à organiser des courses de
stock-car, comme l'USAC ou de nos jours l'ARCA, mais sans parvenir à faire de
l'ombre à la surpuissante Nascar.

Le premier championnat sous l'égide de la Nascar fut organisé en 1949. Il
s'agissait de la Strictly Stock Division. Comme son nom l'indique, l'idée de ce
championnat était de faire s'affronter des modèles directement issus de la
production de série. Mais progressivement, les règlements furent amendés,
permettant aux voitures de s'éloigner de la série. Aujourd'hui, si l'on parle
encore de « stock-car », les voitures n'ont plus grand chose à voir avec les
modèles de série. Il serait plus juste de parler de « silhouette », puisque
les voitures sont conçues à partir d'un châssis tubulaire exclusivement
réalisé pour la course, et recouvertes d'une carrosserie au profil se
rapprochant d'un modèle de série.

Dès 1950, la Strictly Stock Division fut renommée Grand National. Puis, en
1972, la Nascar opéra un changement majeur dans son organisation en créant la
Winston Cup (du nom d'une firme de tabac) pour en faire son championnat
principal (le championnat Grand National).
Organisée de manière plus rationnelle que le Grand National, offrant de
juteuses primes, la Winston Cup (devenue Nextel Cup en 2004 à la suite d'un
changement de sponsor) permit à la Nascar de gagner en popularité.

Parallèlement, en 1982, c'est l'année de la création de la Busch Series
(aujourd'hui Nationwide Series), devenant en quelque sorte la seconde division
de la Nascar.
Puis en 1993, un groupe de pilotes créaient des prototypes de pickup style
NASCAR, la première démonstration eut lieu au Daytona 500 en 1994. Ces pickups
retouchés s'avérèrent très populaires, qui amena la NASCAR à leur offrir
une série officielle. Le premier championnat (1995) pris le nom de SuperTruck
Series, puis Craftsman Truck Series. En 2009, suite à un changement de sponsor,
la série prend le nom de Camping World Truck Series.

En 2008, c'est la Sprint Cup (succédant à la Nextel Cup encore après un
changement de sponsor) qui a l'honneur de succéder aux toutes premières
épreuves de Bill France.

Déjà plus populaire que les courses de monoplaces dans le sud des États-Unis
(ses terres historiques), la Nascar est devenue le sport mécanique roi sur
l'ensemble des États-Unis au milieu des années 1990, profitant notamment de la
scission dévastatrice entre l'Indy Racing League (IRL) et le CART (Champ Car).