Karting

Le karting est une discipline de sport automobile, qui se pratique sur des
circuits de 700 à 1 500 mètres environ et d'une largeur de 8 mètres  en
moyenne pouvant accueillir jusqu'à une quarantaine de karts simultanément lors
d'une course. Les karts sont de petites voitures monoplaces à quatre roues,
équipées d’un moteur de petite cylindrée (en général des deux temps de
100 ou 125 cm³) pouvant développer jusqu'à 40 chevaux, pour un poids
inférieur à 175 kg avec le pilote, ce qui en fait des engins de course très
performants.

     * Les karts 100 et 125 cm³ sans boîte de vitesses développent de 15 à
35 chevaux environ.
     * Les karts de 125 cm³ à boîte de vitesses peuvent atteindre 185 km/h
sur circuit long (type Carole) et effectuer le 0 à 100 km/h en un peu plus de 3
secondes.
     * Les 250 cm³, nommés aussi Superkart, sont des bolides extrêmement
performants qui évoluent généralement sur des circuits automobiles. Le 0 à
100 km/h est abattu en moins de 3 secondes, avec une vitesse maximale de 250
km/h. Ceux-ci sont carrossés, disposent de pneus plus larges et d'un aileron
arrière.

Les châssis de karting sont dépourvus de suspension et de différentiel, le
freinage est assuré par un frein à disque monté sur l'axe arrière. Certaines
catégories acceptent les freins avant (petits freins à disque montés sur les
moyeux avant parfois activés par une poignée au volant).

La pratique du kart se fait sur trois niveaux : en location, en loisir (avec son
propre matériel) ou en compétition (courses officielles réservées aux
licenciés, vitesse individuelle ou endurance).

L'immense majorité des karts évoluant dans les formules de promotion dispose
aujourd'hui d'un démarreur électrique et d'un embrayage. Au niveau
international et depuis le 1er janvier 2007, une nouvelle réglementation
CIK-FIA a modifié la motorisation des catégories reines jusqu'alors en 100
cm³ sans embrayage (FA - ICA) à 125 cm³ avec démarreur, embrayage et
limiteur électronique de régime.

Source

Qui au hasard a l'activité Karting dans son profil sur Coacto ?

Gizmo chewyflo ital diablo68000 jojogsr53 Chuky patoche47 simbb Tiger durff

Les rejoindre sur Coacto

retour à la catégorie Mécanique



A savoir ...

Le tout premier engin de karting a été construit en 1956 par Art Ingels en
Californie avec un moteur de récupération (d'une tondeuse à gazon) à 2-temps
de la West Bend Company, une compagnie établie à West Bend, Wisconsin
(1911-2003). Le karting se développe rapidement en Amérique du Nord avec des
fabricants tels Go Kart Manufacturing Co. (1958) et McCulloch pour les moteurs
(1959). McCulloch  était un fabricant de tronçonneuses à chaînes et de
moteurs hors-bord. Son premier moteur pour karting, le MC-10, n'était autre
qu'un moteur de tronçonneuse adapté.

En octobre 1959 se tenait à Paris le Salon Nautique à côté duquel le Salon
de l'Automobile était présenté au Grand Palais. Le représentant de McCulloch
International (un américain du nom de Burton Reinfrank) eut l'idée de
présenter un châssis Go Kart Manufacturing équipé du moteur McCulloch sur
leur stand du Salon Nautique, au milieu de moteurs hors-bord. Cette
présentation remporta un vif succès et fit l'objet de reportages dans la
presse automobile française. C'est ainsi que le karting fit son entrée en
France et en Europe.

Dès son arrivée en France et pendant les années 1960, le karting connaît un
engouement rapide et croissant. Les années 1970 voient une évolution technique
importante des moteurs et des châssis (surtout grâce aux fabricants italiens)
et de futurs grands champions commencent à émerger du karting, tels Alain
Prost, Riccardo Patrese, Nelson Piquet ou Ayrton Senna. Depuis, la pratique du
karting s'est structurée et est devenue un passage presque obligatoire pour qui
veut devenir pilote automobile ; à l'exception du pilote russe Vitaly Petrov,
la totalité des pilotes engagés aujourd'hui en F1 est passée par le karting.