Bridge

Le bridge est un jeu de cartes qui se pratique avec un jeu de 52 cartes, à
quatre joueurs répartis en deux équipes de deux partenaires (Nord-Sud et
Est-Ouest).

Il se déroule en deux phases :

    1. des enchères qui déterminent le contrat à jouer par le déclarant ;
    2. le jeu de la carte pendant lequel le déclarant tente de réaliser au
moins le nombre de levées (plis) annoncé par le contrat.

Source

Qui au hasard a l'activité Bridge dans son profil sur Coacto ?

Mathieu Hamid

Les rejoindre sur Coacto

retour à la catégorie Jeux de cartes



A savoir ...

Plusieurs jeux de cartes comparables au whist sont répertoriés depuis le
début du XVIe siècle. Ce sont tous des jeux de levées, avec beaucoup de
variations mineures. Le whist devint le jeu dominant et compta de nombreux
pratiquants pendant trois siècles.

Dans les années 1890, la possibilité pour le donneur de choisir l'atout devint
populaire aux États-Unis et au Royaume-Uni. Le jeu qui en résultait fut
appelé bridge whist. L'étymologie du mot viendrait du russe biritch.[réf.
nécessaire] En 1904, se mit en place une phase d'enchères pour déterminer
quel joueur désignera la couleur d'atout.

Le jeu contemporain résulte d'innovations introduites par Harold Stirling
Vanderbilt, qui emprunte beaucoup de ses idées ailleurs. Il écrit les règles
pour le bridge contrat en 1925, et cette forme devient rapidement dominante. On
doit l'évaluation en « points d'honneur » à Milton Work et la modification
de la marque à Sans-Atout à Ely Culbertson.

Giorgio Belladonna, décédé en 1995, est encore considéré par les Européens
comme le plus grand joueur de tous les temps[réf. souhaitée] mais les
Américains sont d'un avis différent[réf. souhaitée] et lui préfèrent l'un
des leurs, par exemple Meckwell — qui est constitué en fait de deux personnes
qui jouent en paire avec succès depuis si longtemps que leurs noms : Meckstroth
et Rodwell ont fusionné pour n'en faire plus qu'un — même si, pour le grand
public, Omar Sharif conserve une aura prestigieuse.

Le succès mondial de ce jeu de cartes ne se dément pas. On dénombre 106 000
licenciés en France, 160 000 aux États-Unis. Parmi les grandes nations du
bridge, on retrouve également le Royaume-Uni, la Pologne, la Norvège, les
Pays-Bas, le Brésil ou l'Italie. Parmi les adeptes du jeu : Bill Gates, Warren
Buffett, Deng Xiaoping.

Assez complexe, le bridge conserve une image plutôt élitiste (à la fois
intellectuelle et sociale) et donne lieu à la publication d'une abondante
littérature technique.