Gymnastique acrobatique

L'acrosport, ou gymnastique acrobatique ou encore acrogym, est une activité
gymnique artistique, mélangeant danse, gymnastique au sol et cirque. Il
consiste en la pratique de main à main acrobatique, enchaînements de porteurs,
lanceurs, chorégraphies et acrobaties sur un thème musical.

L'acrosport se pratique en équipe (de 2 à 4 personnes par équipe), composée
de voltigeurs de porteurs et si nécessaire "de pareurs". Le voltigeur
est celui qui participe à une forme corporelle en utilisant (appui, équilibre
ou saut) une autre personne. Le porteur est donc celui qui joue un rôle
d'appui. Il existe 5 types de formations : duo féminin - duo mixte - duo
masculin - trio féminin - quatuor masculin

La pratique de ce sport à haut niveau nécessite une souplesse exceptionnelle (
surtout pour les voltigeurs ), beaucoup de force et un mental très fort.

Pendant 2'30 et en musique, l'équipe doit réaliser différentes figures
statiques et dynamiques. Un concours international a trois épreuves : statique,
dynamique et combiné.

Source

Qui au hasard a l'activité Gymnastique acrobatique dans son profil sur Coacto ?

Dadox77 Nathan ptimehdi06 Tiger

Les rejoindre sur Coacto

retour à la catégorie Gymnastique



A savoir ...

La Gymnastique Acrobatique tient ses racines de l’antiquité. De nombreuses
sculptures et peintures de cette époque ont été trouvées dans divers lieux
de la planète (on trouve des porteurs acrobatiques sur les fresques
égyptiennes). Les plus anciennes datent de 8000 avant J.C. Bien que l’on
puisse trouver des traces d’acrobatie collective dans certaines cultures
traditionnelles ou dans les pratiques militaires, c’est plus particulièrement
grâce au cirque que la Gymnastique Acrobatique moderne va se dessiner. Les
numéros sont plus connus sous le nom de « mains à mains » dans ce milieu et
cherchent à montrer force, souplesse, équilibre et agilité. Aujourd’hui, la
tendance s’est inversée. Les numéros de « mains à mains » des cirques
sont très souvent réalisés par d’anciens grands champions de Gymnastique
Acrobatique.

La Gymnastique Acrobatique moderne, acrosport à l’époque, naît dans les
années 1950 en Europe de l’est. L’URSS, la Pologne, l’Allemagne de
l’est et la Bulgarie s’organisent et développent l’aspect compétitif de
la discipline. Certains athlètes de l’époque vont fortement influer sur la
pratique actuelle, à l’image des Polonais Konrad et Gisela Zielinski,
aujourd’hui juges experts et membres du Comité Technique de la Fédération
Internationale de Gymnastique. Lors des premières compétitions, seule
l’exécution technique était prise en compte. Aujourd’hui, la difficulté
et l’artistique sont également évaluées.

En 1973, la Fédération Internationale de Sports Acrobatiques (FISA) est
créée. Elle regroupe l’Acrosport et le Tumbling. Cette institutionnalisation
entraîne l’élaboration d’un code de pointage officiel. Les catégories de
compétition sont créées par la même occasion. Elles sont au nombre de 5 :
duo féminin, masculin et mixte, trio et quatuor. Ce sont toujours les mêmes
formations qui concourent aujourd’hui.

Les premiers Championnats du Monde ont été organisés à Moscou dès
l’année suivante. La plupart des enchaînements se réalisent en musique et
mêle chorégraphie ainsi que pyramides statiques et/ou dynamiques.

En 1985, la discipline est reconnue par le Comité International Olympique. Elle
est intégrée en 1993 au programme des Jeux Mondiaux à La Haye (Pays-Bas).
Cinq ans plus tard, à l’occasion de l’entrée du Trampoline aux J.O,
l’FISA et la FIT (Fédération Internationale de Trampoline) fusionnent avec
la Fédération Internationale de Gymnastique, une condition sine qua non du CIO
(Comité International Olympique). En 2005, l’Acrosport devient Gymnastique
Acrobatique, afin de répondre au souhait de la FIG de fédérer les pratiques
gymniques et d’harmoniser les appellations.

Aujourd’hui, l’Europe reste le berceau de la discipline, mais tous les
continents ont été touchés par la magie de la Gymnastique Acrobatique.