Mountainboard

Le mountainboard (anglicisme) ou planche tout terrain (PTT) est un engin
hybride, mélange de snowboard, de planche à roulettes et de VTT ou de BMX.
Pour cette raison, la pratique du mountainboard se rapproche de ces sports :
descente, freeride (ou planche hors-piste2), freestyle (ou planche acrobatique).
Un mountainboard s'utilise sur tout type de terrain (herbe, terre, bitume, sable
dur) ou même dans un skatepark.

Les adeptes de ce sport sont les rideurs (francisation de l'anglais rider).

Source

Qui au hasard a l'activité Mountainboard dans son profil sur Coacto ?

Miniak

Les rejoindre sur Coacto

retour à la catégorie Plein air et nature



A savoir ...

La plupart du temps, un mountainboard comporte quatre roues, montées sur deux
essieux, un plateau central sur lequel sont montés des fixations pour les
pieds. Les quatre roues sont constituées de jantes sur lesquelles sont montés
des chambres à air et des pneus. Les jantes tournent autour de l'axe des
essieux grâce à un système de roulements. Les essieux existent en deux
grandes « familles ». Les essieux de type skate sont comparables à ceux d'un
skateboard même si l'axe des roues a un diamètre plus grand (afin qu'ils
résistent mieux). Les essieux de type channels possèdent des suspensions à
ressorts plus ou moins durs. Cela permet d'affaiblir le guidonnage rencontré à
haute vitesse. Le plateau central est à mi-chemin entre le deck (dessus) de
skateboard et le deck de snowboard. Sa longueur se situe entre 90 et 100 cm pour
un adulte. Le deck d'un mountainboard est aussi assez flexible (exprimé par le
terme "pop"). Les fixations (footstraps en anglais) existent aussi en
deux grandes familles. Celles à velcro coûtent moins cher mais proposent un
plus faible maintien de la cheville. Celles à cliquets coûtent plus cher mais
procurent un meilleur maintien du pied en toutes conditions.