Hockey sur glace

Le hockey sur glace, appelé le plus souvent hockey, est un sport d'équipe se
déroulant sur une patinoire spécialement aménagée. L'objectif est de marquer
des buts en envoyant un disque de caoutchouc vulcanisé, appelé palet ou
rondelle, à l'intérieur de la cage adverse. La cage de chaque équipe est
situé dans son propre camp, à une extrémité de la patinoire. L'équipe, qui
comprend un gardien de but et cinq joueurs de champ, se déplace à l'aide de
patins et manipule la rondelle à l'aide d'une crosse (terme utilisé en
France), également appelée bâton de hockey (Canada) et canne de hockey
(Belgique et Suisse).
Le hockey est originaire du Canada et s'est développé à la fin du XIXe
siècle en Amérique du Nord. Sport de vitesse, il est souvent surnommé «
sport collectif le plus rapide du monde »,.

Source

Qui au hasard a l'activité Hockey sur glace dans son profil sur Coacto ?

narnia69 Jeanphi Gromka daniellecat nicolas34 ChristinaR pa23 globby yoda84 simbb

Les rejoindre sur Coacto

retour à la catégorie Glisse



A savoir ...

Depuis l’antiquité, l’homme a joué à des jeux où un objet était frappé
avec un bâton incurvé. Par exemple, une peinture de Pieter Bruegel (père),
Les chasseurs dans la neige (1567), montre des joueurs qui utilisent des bâtons
courbés pour jouer avec un petit objet sur la glace.

L’utilisation du mot « hockey » pour désigner de tels jeux est attestée
depuis 1785 (1527 pour hockie) mais son étymologie est incertaine. Il dérive
peut-être du vieux mot français d’origine germanique hoquet (bâton de
berger, crochet), ou de l’hokkie hollandais, diminutif de hok (chenil ou
cabane et désignant dans ce cas les cages de but). Beaucoup de ces jeux furent
développés pour les champs, mais furent joués également sur la glace, comme
on le voit sur certaines peintures hollandaises du XVIe siècle. Cependant les
origines du jeu moderne se trouvent en Amérique du Nord.

Les immigrants européens ont apporté en Amérique du Nord une multitude de
jeux similaires au hockey, tels que le shinty écossais, le Bazhig kamm joué en
Bretagne, le hurling irlandais et le hockey sur gazon, joué en Angleterre. Ces
jeux semblent avoir été adaptés pour être joués sur la glace, et avoir
importé certains aspects du jeu de la crosse (comme la dureté physique) joué
par les Amérindiens de la famille iroquoise.

En 1825, Sir John Franklin écrivait : « Le jeu de hockey joué sur la glace
était le sport du matin » sur le Grand lac de l'Ours durant une de ses
expéditions arctiques. En 1843, un officier de l’armée britannique à
Kingston (Ontario) écrivait : « J’ai commencé à patiner cette année,
m’améliorant et j’ai eu rapidement un grand plaisir à jouer au hockey ».
La Society for International Hockey Research indique, en se référant à un
article de la Boston Evening Gazette de 1859, que la première partie de hockey
sur glace eut lieu à Halifax cette année-là. La première partie à utiliser
une rondelle au lieu d’une balle eut lieu en 1860 sur le port de Kingston
entre d’anciens vétérans de la Guerre de Crimée.

Cependant, les villes de Windsor et de Dartmouth, toutes les deux en
Nouvelle-Écosse, revendiquent également le privilège d'avoir vu naître le
hockey sur glace.