Bras de fer

Le bras de fer (ou tir au poignet) est un jeu ou un exercice de musculation pour
reconnaître le plus fort des deux participants. Il se pratique à deux
personnes qui s'assoient face à face autour d'une table. Ils empoignent chacun
le poignet de l'autre et forcent chacun vers la main non utilisée. Le gagnant
est celui qui amène la main de l'autre, sans le blesser, à la table.

Divers facteurs peuvent jouer un rôle dans une victoire en bras de fer. La
technique et l'ensemble de la force du bras sont les deux plus grands facteurs
contribuant à gagner un match de bras de fer. D'autres facteurs tels que la
longueur d'un bras, sa masse musculaire, sa densité, la taille de la poignée,
l'endurance, la souplesse du poignet ainsi que d'autres critères peuvent
ajouter des chances de victoire à un concurrent.

Source

Qui au hasard a l'activité Bras de fer dans son profil sur Coacto ?

Mandes

Les rejoindre sur Coacto

retour à la catégorie Force



A savoir ...

Dans les concours de bras de fer, les affrontements se font debout avec les bras
sur une table de tournoi de bras de fer. Les tournois sont également divisés
en catégories de poids ainsi qu'en catégories gauchers et droitiers.

La World Armwrestling Federation (WAF) est universellement reconnue pour être
l'organisme mondial regroupant tous les amateurs de bras de fer et comprend plus
de 85 pays membres.

On peut citer comme célèbres compétiteurs de bras de fer John Brzenk, parfois
considéré comme le plus grand compétiteur de bras de fer de tous les temps,
Magnus Samuelsson et Alexey Vievoda. Allen Fisher est également renommé car il
a remporté 26 championnats du monde et il est l'un des plus vieux compétiteurs
de bras de fer, pratiquant toujours en compétition à l'âge de 54 ans.

Un bras de fer exerce un couple et une torsion importante sur l'os de la partie
supérieure du bras, l'humérus, à un niveau rarement retrouvé dans d'autres
activités physiques[3]. Les os de la plupart des gens ne sont pas habitués à
de telles contraintes, et des blessures peuvent survenir très facilement. Le
trait de fracture passe généralement au niveau ou sous une ligne située à
mi-chemin entre l'épaule et le coude.

La tendance naturelle d'un pratiquant de bras de fer inexpérimenté est de
pousser la main, le poignet et l'épaule dans la même direction de façon
coordonnée, contre la force appliquée par l'adversaire. Toutefois, en tournant
l'épaule de cette façon, on ne fait qu'ajouter de la pression à la torsion
déjà appliquée à l'humérus par l'adversaire. US Arm Sports prévient du
danger de « laisser votre épaule en avant de votre main ». Il est
préférable de pivoter l'épaule et le bras, afin de ne jamais laisser la main
en arrière de l'épaule.