Musée

Un musée est un lieu dans lequel sont collectés, conservés et montrés des
objets dans un souci de cultiver le visiteur.

Le Conseil international des musées (ICOM) a élaboré une définition plus
exigeante de la notion. Pour elle, « Un musée est une institution permanente,
sans but lucratif, au service de la société et de son développement, ouverte
au public et qui fait des recherches concernant les témoins matériels de
l'homme et de son environnement, acquiert ceux-là, les conserve, les communique
et notamment les expose à des fins d'études, d'éducation et de délectation.
»
Vue intérieure du musée d'Orsay

Les musées sont souvent spécialisés, il en existe principalement cinq grandes
catégories :

    * les musées d'Art,
    * les musées d'histoire,
    * les musées de Sciences,
    * les musées de la technique,
    * les musées d'ethnologie.

Source

Qui au hasard a l'activité Musée dans son profil sur Coacto ?

Pierre71 Droopy damstar hwarang VIOLETTE loutro1990 dafourz zenoqp pepette jcpapado

Les rejoindre sur Coacto

retour à la catégorie Culture / Art



A savoir ...

Étymologiquement, le terme musée vient du grec museion, temple des Muses,
divinités des arts. C'est à la Renaissance, notamment en Italie, qu'on nomma
ainsi ces galeries renfermant des objets d'arts : des lieux habités par les
Muses. Érasme, dans Le Cicéronien (1528) nous apprend ce qu'étaient les
musées de Rome à cette époque : « Si par hasard il t'est arrivé
d'apercevoir à Rome les « musées » des cicéroniens, fais donc un effort de
mémoire je t'en prie, pour te rappeler où tu aurais bien pu voir l'image du
Crucifié, de la Sainte-Trinité ou des Apôtres. Tu auras trouvé au contraire
partout les monuments du paganisme. Et pour ce qui est des tableaux, Jupiter se
précipitant sous forme de pluie d'or dans le sein de Danaé capte davantage les
regards que l'archange Gabriel annonçant à la Sainte Vierge sa divine
conception. »

Le mot musée, dans son acception moderne, apparaît en Italie dans la seconde
moitié du XVe siècle, sous sa forme latine, museum, à la suite de la
Renaissance. En effet, les princes italiens sont les premiers à envisager
l'idée d'une collection de tableaux et de sculptures, rassemblés, offerts aux
regards des voyageurs et des artistes à l'intérieur des cours et des jardins,
puis dans les galeries (large couloir reliant un bâtiment à l'autre). Ils
associent les notions d'œuvre d'art, de collection et de public (celui-ci
restant très restreint, ne concernant que des invités des princes, qui sont
bien souvent d'autres princes), posant ainsi les éléments constitutifs du
futur musée des arts. Ce n'est qu'à la fin du XVIIIe siècle que le mot de
muséum est délaissé en faveur de celui de musée, le terme de muséum ne
désignant aujourd'hui que certains musées consacrés aux sciences naturelles.

Le musée et la collection publique, tels que nous les connaissons aujourd'hui,
sont une invention relativement récente, puisqu'elle date du XVIIIe siècle, et
peut être considérée comme le fruit de la Philosophie des Lumières. En
France, c'est en 1694 que voit le jour le premier musée public à Besançon
(Franche-Comté). Ailleurs dans le pays, c'est la Révolution qui met en place
les premiers musées, pour mettre à la disposition des citoyens les œuvres
d'art des collections royales ou celles qui ont été confisquées aux nobles et
aux congrégations religieuses. Le musée, lieu officiel de l'exposition de
l'art, occupe dès lors une place centrale dans la vie de la cité. À Paris,
c'est le palais du Louvre qui est choisi pour devenir un musée.

Le but du musée, institution publique au départ, est de rendre accessible à
tous le patrimoine collectif de la Nation, l'idée du beau et du savoir à
travers une sélection d'objets. Le musée montre l'art, mais aussi la science,
la technique, l'histoire, toutes les nouvelles disciplines porteuses de progrès
et de modernité.