Yoga

Le yoga (Sanskrit en devanagari: योग ) ou Sāṃkhya yoga qui prend comme
base les Yogasūtra de Patañjali est l'une des six écoles de la philosophie
indienne āstika. C'est aussi , et particulièrement en Occident, une discipline
visant, par la méditation, l'ascèse morale et les exercices corporels, à
réaliser l'unification de l'être humain dans ses aspects physique, psychique
et spirituel

Le yoga se pratiquait déjà vers le IIIe millénaire avant notre ère. Vers le
IIe s. av. J.-C. (?), en rédigeant les Yoga-Sûtra, Patañjali systématise la
philosophie du yoga en réalisant une synthèse de toutes les théories sur la
pratique intérieure.

Source

Qui au hasard a l'activité Yoga dans son profil sur Coacto ?

Hugo forthefun fredmc julien89 josc broun66 Pierre71 carola galithae Waheb

Les rejoindre sur Coacto

retour à la catégorie Bien être



A savoir ...

Depuis au moins trois mille ans avant notre ère, l'émancipation du yoga s'est
élaborée par le biais d'une chaîne ininterrompue de transmission de maître 
à élève, enrichie à chaque génération de la connaissance expérimentale de
l'enseignant. Ainsi, au fil des siècles se sont élaborées la technique et la
philosophie du yoga.

Vers le XVIIe siècle av. J.-C., les Aryens envahissent le Penjab, ils amènent
avec eux leur religion codifiée dans les Vedas, racine de l’Hindouisme auquel
se rattache le yoga. Ils imposent leur langue, le sanskrit, mais s’imprègnent
des traditions autochtones du Nord de l'Inde, notamment les pratiques yogiques
existant originellement chez les Dravidiens. Pour les rituels de l'époque,
" Prononcer la formule, consiste plus à déclencher une sorte de magie
vocale, plutôt qu’à énoncer une forme de vérité absolue ". Cette
incantation très attentive se retrouve dans le Mantra-Yoga, et l'attention au
geste se retrouve dans les mudrâ, positions codifiées et symboliques des
mains.

Vers le VIIe siècle av. J.-C., les Upanishads forment le troisième et dernier
groupe scripturaire de la révélation védique. L'élan métaphysique franchit
ici le cercle restreint de la liturgie et, d'équivalences en équivalences,
s'élève jusqu'à la vérité suprême : l'identité de l'âme individuelle
(âtman) et de l'âme universelle (brahman), thème repris dans la philosophie
du yoga.

Vers les IVe siècle av. J.-C. les Yoga-Sûtra (Y.S.) et la Bhagavad-Gîtâ sont
rédigés, ils deviendront les textes de référence du yoga.

Au XVIIIe siècle, la colonisation anglaise entraîne un déclin culturel.    
Au début du XXe siècle le yoga réapparaît. En 1924, Sri Krishnamacharia
fonde une école de yoga qui va modéliser le Hatha-Yoga tel qu'il est connu en
Occident.

Le yoga s'est lentement élaboré en s'imprégnant et en imprégnant ce qui
l'entourait. Le yoga est avant tout une réalisation pratique (sâdhanâ)
obtenue par une ascèse engageant toutes les forces du corps et de l'esprit ; il
s'apparente au Sâmkhya par tous les apports théoriques qu'il y puise.