Tai-chi-chuan

Le taï-chi-chuan ou tai chi ou taiji quan (chinois traditionnel: 太極拳 ;
simplifié 太极拳 ; pinyin: tàijí quán ; Wade-Giles: t'ai⁴ chi²
ch'üan²) est un art martial chinois, dit « interne » (neijia), d'inspiration
taoïste. Minimisé en Occident[réf. nécessaire]  comme étant une sorte de
gymnastique, appréciée en particulier par les personnes âgées pour son rôle
de fortifier le corps et d'assurer la santé.

     * les mouvements ont à la fois une connotation martiale (esquives,
parades, frappes, saisies…) et énergétique ;
     * ils ont été créés et sont travaillés par des moines guerriers
taoïstes ;
     * le tai-chi-chuan se pratique à mains nues mais est associé à des arts
utilisant des armes (éventail, épée…).

Les sinogrammes du Tai-chi-chuan sont composés des éléments 太極 tàijí,
« faîte suprême » et 拳 quán, « poing, boxe » et traduits littéralement
par « boxe du faîte suprême », ou « boxe avec l'ombre », car l'observateur
a l'impression que le pratiquant se bat avec une ombre. Une autre traduction
courante est « la boxe de l'éternelle jeunesse », le faîte suprême pouvant
être traduit moins littéralement par « immortalité » (le but suprême chez
les taoïstes).

Source

Qui au hasard a l'activité Tai-chi-chuan dans son profil sur Coacto ?

denden Luosrevlis Roller2B utopiat Pata JenGen mimitrailleuse momo221 DysnOmia

Les rejoindre sur Coacto

retour à la catégorie Arts martiaux et sports de combat



A savoir ...

Démonstration de Tai-chi-chuan

Certains essaient de trouver quelques indices sur l'origine du tai-chi-chuan
dans le Dao de jing du philosophe chinois Lao Zi (vers 600 av. J.-C.), et
certains prétendent qu'il y a un lien entre le tai-chi-chuan et la gymnastique
de Shaolin transmise par le patriarche du chan (zen) Bodhidharma, mais des
documents montrent que le tai-chi-chuan n'est apparu qu'après le XIIe siècle.