Kickboxing

Le kick-boxing désigne à la fois l'ensemble des disciplines de combat
utilisant les coups de pied et de coups de poing et particulièrement une des
boxes pieds-poings (BPP) développée au début des années 1960 par les
Américains, ou kick-boxing américain avec coup de pied circulaire en ligne
basse et parallèlement à la même époque par les Japonais, appelé
kick-boxing japonais (depuis les années 1990 la forme la plus médiatique est
le tournoi du K-1 World Grand Prix et le K-1 World MAX).

Un combattant de kick-boxing se nomme "kick-boxeur" (au féminin
"kick-boxeuse"). À ne pas confondre avec le terme,"kickeur"
qui à contrario de "boxeur" est un combattant qui utilise
essentiellement des techniques de jambe. Le terme "kick-boxeur"
désigne également les compétiteurs de certaines boxes pieds-poings : par
exemple la boxe birmane et la boxe thaïlandaise.

Source

Qui au hasard a l'activité Kickboxing dans son profil sur Coacto ?

DARTHVADOR allia ManyMan bbguadada

Les rejoindre sur Coacto

retour à la catégorie Arts martiaux et sports de combat



A savoir ...

Nombreux sont ceux qui pensent que le kick-boxing est un sport originaire de
Thaïlande ou bien d'une autre contrée du Sud-est asiatique mais il n’en est
rien. Au Japon, dans les années 1950 et les années 1960, des experts de
karaté et d'autres arts martiaux (bando et boxe birmane notamment en la
personne du birman Maung Gyi) organisent des rencontres de plein-contact sur
tapis et sur ring, ainsi naissait le kick-boxing japonais. Le promoteur du
kick-boxing japonais dans les années 1960 est Osamu Noguchi. À la même
époque aux États-Unis, de nombreuses écoles d'arts martiaux organisent des
rencontres de plein contact notamment des disciplines comme le bando (opens sur
ring, dès 1962), le karaté , le taekwondo, le kempo, etc. Puis une sorte de
révolution s'opère dès le début des années 1970. De nombreux pratiquants de
karaté (point-fighting) évoluant dans les compétitions se sentirent frustrés
par les réglementations en vigueur privilégiant le contrôle des touches.
Alors, ils cherchèrent alors un sport dans lequel on utilise la puissance des
coups de pied et de coups de poing, plutôt qu'en les arrêtant avant de toucher
l'adversaire. Le full-contact karaté ou kick-boxing américain était né.
Les pionniers du kick-boxing américain et du full-contact aux États-Unis dans
les années 1960 et 1970, sont trois personnalités du monde des arts martiaux
américains, le comte Dante, Ray Scarica et Maung Gyi (Bando et boxe birmane).[4