Boxe anglaise

La boxe anglaise est un sport de combat dans lequel deux adversaires, de poids
similaires, se rencontrent sur un ring, munis de gants rembourrés afin de
limiter le risque de coupure, et s'échangent des coups de poings, portés au
visage et au buste. Le combat  est divisé en intervalle de temps, les rounds,
séparés par une minute de repos annoncé par une cloche où le pugiliste
pourra être conseillé ou soigné si besoin.

Que ce soit en boxe olympique ou professionnelle, les combattants, ou boxeurs,
tentent d'éviter les coups de poings de leur adversaire tout en essayant de les
toucher. Des points sont attribués à chaque coup considéré comme net,
puissant et précis. À la fin du combat, le boxeur ayant le plus de points est
déclaré vainqueur.
La victoire peut également être atteinte si un combattant met son adversaire
hors de combat (par knockout ou KO), c’est-à-dire dans l'incapacité de se
relever et de reprendre le combat après le compte de 10 secondes de l'arbitre.
Un combattant est également déclaré vainqueur si son adversaire blessé ne
peut continuer le combat (KO technique ou TKO).

La boxe anglaise est aussi appelée le « noble art ». Elle est la descendante
directe du pugilat discipline dans la quelle les combattants avaient des gants
avec des clous que l'on appelait ceste.

Source

Qui au hasard a l'activité Boxe anglaise dans son profil sur Coacto ?

Chace thierry75009 julien89 alexoune Pop stephane74 nicolas91 JenGen pierrelecorse Fase

Les rejoindre sur Coacto

retour à la catégorie Arts martiaux et sports de combat



A savoir ...

La boxe apparaît au XVIIIe siècle, les matchs étaient alors organisés par
des parieurs qui prirent comme modèle le pugilat. Elle est à l'époque peu
réglementée et est pratiquée à mains nues.
Le premier grand champion de boxe à mains nues fut le maître d'armes James
Figg en 1719, son élève Brougthon (1704 - 1789) gagna près de 400 combats
jusqu'au jour où il tua accidentellement son adversaire. Traumatisé, il
codifia les règles de la boxe avec l'aide du marquis de Queensberry et rendit
obligatoire le port de gants de protection et interdit les combats au finish, ce
qui interdit aussi de frapper l'adversaire au sol.